La Garde Cendrée

S'ils se tiennent derrière toi, offre leur ta protection.
S'ils se tiennent à tes côtés, offre leur ton respect.
S'ils se tiennent sur ta route, ne montre aucune pitié.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Livre] Les Sentinelles et la Longue Veille.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Malwelch
Membre
Légionaire
Draenei Paladin
chevalier d'Argus
avatar

Messages : 194
Date d'inscription : 23/06/2016
Age : 45
Localisation : Quelques part en Azeorth

MessageSujet: [Livre] Les Sentinelles et la Longue Veille.   Mar 28 Juin - 4:49

Après le départ de leurs cousins, les elfes de la nuit se consacrèrent de nouveau à la défense de leur terre enchantée. Les druides, sentant approcher à nouveau l'heure de l'hibernation, se préparèrent à dormir en laissant derrière eux leurs familles et leurs proches.

Tyrande, qui était devenue grande prêtresse d'Elune, demanda à son amour de toujours, Malfurion, de ne pas la quitter pour le Rêve d'émeraude d'Ysera. Mais Malfurion, contraint par un pacte d'honneur d'entrer dans le monde onirique, dit adieu à la prêtresse et jura qu'ils ne seraient jamais séparés aussi longtemps qu'ils resteraient fidèles à leur amour.

Tyrande, laissée seule pour protéger Kalimdor contre les dangers du nouveau monde, assembla une puissante force de combat parmi ses sœurs elfes de la nuit. Ces guerrières sans peur et bien entraînées se dévouèrent à la défense de Kalimdor et prirent le nom de Sentinelles. Bien que préférant patrouiller seules dans les forêts d'Orneval, elles avaient beaucoup d'alliés sur lesquels compter en cas d'urgence.

Le demi-dieu Cénarius resta aux alentours du mont Hyjal. Ses fils, connus sous le nom de Gardiens du bosquet, continuaient à surveiller les terres des elfes de la nuit et aidèrent souvent les Sentinelles à maintenir la paix sur la contrée. Même les filles timides de Cénarius, les dryades, furent de plus en plus souvent visibles.

Bien qu'occupée par la garde d'Orneval, Tyrande souffrait tout de même de l'absence de Malfurion à ses côtés. Tandis que les siècles interminables du sommeil des druides passaient, elle commença à redouter de plus en plus une nouvelle invasion démoniaque. Elle ne pouvait se débarrasser de la sensation que la Légion ardente était peut-être toujours proche, au-delà des Grandes Ténèbres du ciel, attendant l'heure de sa revanche sur les elfes de la nuit et le monde d'Azeroth.

_________________
A l'ombre de mon bouclier se cache mon cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Livre] Les Sentinelles et la Longue Veille.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Garde Cendrée :: Rempart du Néant (RP) :: Bibliothèque :: Documents historiques-
Sauter vers: