La Garde Cendrée

S'ils se tiennent derrière toi, offre leur ta protection.
S'ils se tiennent à tes côtés, offre leur ton respect.
S'ils se tiennent sur ta route, ne montre aucune pitié.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Livre] Le Retour d'Archimonde et la Fuite vers Kalimdor.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Malwelch
Membre
Légionaire
Draenei Paladin
chevalier d'Argus
avatar

Messages : 194
Date d'inscription : 23/06/2016
Age : 45
Localisation : Quelques part en Azeorth

MessageSujet: [Livre] Le Retour d'Archimonde et la Fuite vers Kalimdor.   Mar 28 Juin - 3:48

Une fois Kel'Thuzad rétabli, Arthas mena le Fléau vers le sud, en direction de Dalaran. Là, la Liche souhaitait obtenir le puissant livre de sorts de Medivh et l'utiliser pour invoquer Archimonde. Ce dernier pourrait alors préparer l'invasion finale de la Légion. Même les magiciens du Kirin Tor ne purent empêcher les forces d'Arthas de voler le livre de Medivh et Kel'Thuzad eut bientôt tout ce dont il avait besoin pour lancer le sort.

Après dix millénaires, le puissant démon Archimonde et son hôte émergèrent de nouveau dans le monde d'Azeroth. Mais Dalaran n'était pas leur ultime destination. Commandés par Kil'jaeden lui-même, Archimonde et ses démons suivirent le Fléau mort-vivant à Kalimdor, dans le but de détruire Nordrassil, l'Arbre-monde.

Au milieu de ce chaos, un mystérieux prophète solitaire apparut pour guider les races mortelles. Ce n'était autre que Medivh, le dernier Gardien miraculeusement revenu de l'Au-delà pour trouver la rédemption de ses crimes passés. Medivh enseigna à la Horde et à l'Alliance les dangers qui se profilaient et les pressa de s'allier.

Mais il dut traiter séparément les orcs et les humains, lassés par des années de guerre. Il utilisa la prophétie et le mensonge pour les mener au-delà des mers dans les terres légendaires de Kalimdor. Les orcs et les humains rencontrèrent vite la civilisation longtemps recluse des Kaldorei.

Les orcs, menés par Thrall, souffrirent une série de revers au cours de leur voyage à travers Kalimdor. Ils se lièrent d'amitié avec Cairne Sabot-de-sang et ses puissants guerriers taurens, mais beaucoup d'orcs succombèrent à la soif de sang qui les avait corrompus pendant des années. Le plus grand lieutenant de Thrall, Grom Hurlenfer, trahit même la Horde en se livrant à ses plus bas instincts.

Tandis que Hurlenfer et ses loyaux guerriers Chanteguerre avançaient dans les forêts d'Orneval, ils se heurtèrent aux anciennes Sentinelles des elfes de la nuit. Certain que les orcs avaient renoué avec leurs pulsions guerrières, le demi-dieu Cénarius apparut pour repousser Hurlenfer et ses orcs. Mais Hurlenfer et ses troupes, emplis de haine et de rage surnaturelles, parvinrent à tuer Cénarius et à corrompre les vieilles forêts.

Finalement, Hurlenfer racheta son honneur en aidant Thrall à battre Mannoroth, le seigneur démon qui avait le premier corrompu les orcs avec son sang porteur de rage et de haine. Mannoroth éliminé, la malédiction des orcs fut levée.

Tandis que Medivh travaillait à convaincre les orcs et les humains de s'allier, les elfes de la nuit combattirent la Légion selon leurs propres méthodes. Tyrande Murmevent, la grande prêtresse immortelle des Sentinelles, combattit avec l'énergie du désespoir pour empêcher les démons et les morts-vivants de submerger les forêts d'Orneval. Tyrande réalisa qu'elle avait besoin d'aide. Elle alla donc éveiller les druides elfes de leur sommeil millénaire.

Appelant son amour de toujours, Malfurion Hurlorage, Tyrande parvint à galvaniser ses défenses et à repousser la Légion. Avec l'aide de Malfurion, elle fit se lever la nature elle-même pour vaincre la Légion et le Fléau.

En cherchant d'autres druides à éveiller, Malfurion trouva l'ancienne prison où il avait enchaîné son frère Illidan. Convaincu qu'Illidan l'aiderait contre la Légion, Tyrande le libéra. Illidan les aida bien pendant un temps, mais s'écarta finalement pour s'occuper de ses propres affaires.

Les elfes de la nuit s'unirent pour combattre la Légion ardente avec une extrême détermination. La Légion n'avait jamais cessé de vouloir accéder au Puits d'éternité, depuis longtemps source de la vitalité de l'Arbre-monde et coeur du royaume des elfes de la nuit. Si leur assaut contre l'Arbre réussissait, les démons parviendraient à disloquer le monde.

_________________
A l'ombre de mon bouclier se cache mon cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Livre] Le Retour d'Archimonde et la Fuite vers Kalimdor.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Garde Cendrée :: Rempart du Néant (RP) :: Bibliothèque :: Documents historiques-
Sauter vers: