La Garde Cendrée

S'ils se tiennent derrière toi, offre leur ta protection.
S'ils se tiennent à tes côtés, offre leur ton respect.
S'ils se tiennent sur ta route, ne montre aucune pitié.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Livre] Le Fléau de Lordaeron.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Malwelch
Membre
Légionaire
Draenei Paladin
chevalier d'Argus
avatar

Messages : 194
Date d'inscription : 23/06/2016
Age : 45
Localisation : Quelques part en Azeorth

MessageSujet: [Livre] Le Fléau de Lordaeron.   Mar 28 Juin - 3:38

Après de longs mois de préparation, Kel'Thuzad et son Culte des damnés frappèrent finalement un premier coup en lançant la peste de non-mort sur Lordaeron. Uther et ses paladins enquêtèrent dans les régions touchées, dans l'espoir de trouver le moyen d'arrêter cette infection. En dépit de leurs efforts, cette dernière continuait à se répandre et menaçait de déchirer l'Alliance.

Tandis que les armées de morts-vivants se déversaient sur Lordaeron, le fils unique de Terenas, le prince Arthas, se porta au-devant du Fléau. Arthas parvint à tuer Kel'Thuzad, mais malgré cela les rangs des morts-vivants s'enrichissaient de chaque soldat mort au combat. Frustré et impuissant devant cette armée innombrable, Arthas prit la décision audacieuse d'en faire la conquête. Ses camarades l'avertirent qu'il risquait d'y perdre son humanité.

La peur et la fermeté d'Arthas furent sa perte. Il remonta à la source de l'infection, Norfendre, désireux de mettre fin définitivement à cette menace. Mais le prince Arthas succomba devant l'immense puissance du roi-liche. Pensant que cela sauverait son peuple, Arthas s'empara de l'épée runique maudite, Deuillegivre.

L'épée lui conféra un immense pouvoir mais lui vola son âme et fit de lui le plus grand des chevaliers de la mort du roi-liche. Son âme rejetée et sa raison détruite, Arthas mena le Fléau contre son propre royaume. Enfin, Arthas assassina son propre père, le roi Terenas, et écrasa Lordaeron sous la botte de fer du roi-liche.

_________________
A l'ombre de mon bouclier se cache mon cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Livre] Le Fléau de Lordaeron.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Garde Cendrée :: Rempart du Néant (RP) :: Bibliothèque :: Documents historiques-
Sauter vers: