La Garde Cendrée

S'ils se tiennent derrière toi, offre leur ta protection.
S'ils se tiennent à tes côtés, offre leur ton respect.
S'ils se tiennent sur ta route, ne montre aucune pitié.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Livre] L'Almanach du Vieux Sorcier.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Malwelch
Membre
Légionaire
Draenei Paladin
chevalier d'Argus
avatar

Messages : 194
Date d'inscription : 23/06/2016
Age : 45
Localisation : Quelques part en Azeorth

MessageSujet: [Livre] L'Almanach du Vieux Sorcier.   Mar 28 Juin - 3:25

L'almanach du vieux sorcier : l'Alliance
Le Kirin Tor a toujours été lié à l'Alliance. On peut donc s'interroger sur l'utilité d'un chapitre présentant les races qui la composent. Je pense que le contraire est vrai : on ne peut comprendre les autres races qu'après s'être longuement interrogés sur nous-mêmes. - V. S.

Humains ? La race humaine est remarquable pour ses facultés d'adaptation, et les humains font des magiciens hautement compétents. Toutes les listes des mages les plus puissants de l'histoire sont dominées par les humains. Encore plus révélateur, le Vieux sorcier lui-même est un humain.

Nains ? Les nains sont dotés de modestes talents magiques, mais ils ont du mal à atteindre les échelons les plus élevés de la magie. Ils ont tendance à se concentrer davantage sur la prêtrise, mais certains s'adonnent quand même aux arcanes ou à la nécromancie.

Gnomes ? Les gnomes sont de remarquables arcanistes. Ils ont toujours participé au Kirin Tor et, si l'on compte au poids, ils présentent l'une des plus importantes concentration de magie du monde.

Elfes de la nuit ? Les elfes de la nuit ont tendance à éviter l'énergie arcanique à peu près autant que le Fléau, mais leurs pouvoirs druidiques sont sans égal.

Draeneï ? Cette race ancienne a apporté à l'Alliance des mages puissants et d'exceptionnels manieurs de Lumière. Après leur arrivée en Kalimdor, certains draeneï ont adopté le chamanisme.

Hauts-elfes ? La magie des hauts-elfes est terriblement puissante. Les hauts-elfes possèdent une acuité magique qui rivalise avec celle des humains. Certains des plus grands héros de la bataille du mont Hyjal étaient des prêtres hauts-elfes.

L'almanach du vieux sorcier : la Horde
Jusqu'à une date récente, disons quelques années, l'essentiel de ce que je savais sur la Horde était fait d'anecdotes ou de déductions remontant à mes combats contre ses membres. Désormais, le Kirin Tor ayant adopté une position plus neutre dans les relations entre la Horde et l'Alliance, la somme d'informations disponibles sur la Horde et sa magie a considérablement augmenté. ? V.S.

Orcs ? En dépit de leur évidente force physique, les orcs font preuve de talents magiques corrects. Dans l'ensemble, ils font des arcanistes médiocres, mais leur culture est imprégnée de chamanisme, auquel ils ont récemment ajouté des magies plus sombres, celles des démonistes et des nécromants.

Taurens ? Rares sont les taurens qui s'intéressent aux arcanes, mais les hommes-taureaux sont en harmonie avec les magies de la terre. Comme beaucoup de tribus d'adorateurs de la nature, ils suivent la voie du chaman. Par ailleurs, leurs plus anciens druides sont aussi puissants que les archidruides de Darnassus.

Trolls - L'étonnante affinité avec les arts magiques des trolls vont à l'encontre de leur réputation et de leur histoire de barbares. Mon expédition dans les « Zul », une visite des empires trolls de Zul'Aman, Zul'Farrak et Zul'Drak, m'a permis de découvrir une étonnante variété de lanceurs de sorts trolls. On y trouve aussi bien des sorciers-docteurs que des prêtres des ombres et de bizarres adorateurs des animaux dont les pratiques évoquent le druidisme.

Morts-vivants - Les morts-vivants ont le même potentiel magique que les humains vivants... voire plus. Les Réprouvés de Sylvanas, en particulier, manient la magie avec un zèle effrayant.

Elfes de sang - Une exposition prolongée aux énergies magiques a laissé une marque indélébile sur les elfes de sang. Ces créatures élégantes sont littéralement droguées à la magie, et excellent dans toutes les écoles de magie qu'elles décident d'étudier. Récemment, les elfes de sang se sont embarqués sur la voie des « chevaliers de sang », qui correspond à peu près à une forme de paladinisme.

Taunkas ? Comme leurs cousins taurens, les taunkas ont tendance à se concentrer sur les magies de la terre.

Almanach du vieux sorcier : Autres races ayant des affinités avec les arcanes
L'utilisation de la magie ne se limite pas aux races de la Horde et de l'Alliance. Nombreuses sont les créatures peuplant Azeroth capables d'utiliser la magie. - V.S.

Les nagas - Alors que les mâles sont plus doués pour le combat en mêlée, les femelles nagas sont d'incroyables ensorceleuses, qui contrôlent totalement le pouvoir de l'eau et de la glace. Il faut noter que leur ancienne reine Azshara avait la réputation d'être l'une des adeptes de la magie la plus puissante de l'histoire d'Azeroth.

Les nérubiens - Seuls les dirigeants nérubiens les plus puissants disposent des capacités nécessaires à la magie. Cependant, après l'assaut du Fléau, de nombreux nérubiens atteints par la peste sont devenus nécromanciens.

Les ogres - La plupart des expatriés de Draenor choisissent le chemin du guerrier ou du forestier, mais un petit pourcentage choisit une vie de sorcellerie comme ogre-magus. Cho'gall, un des premiers ogres-magi, était un sorcier immensément puissant (en plus d'être immense).

Les satyres - Ces dangereuses créatures ont des traits similaires à ceux des elfes de la nuit, mais des corps tordus démoniaques. Maîtres de la magie démoniaque, les satyres sont incroyablement dangereux. Une prudence extrême est conseillée quand on s'approche d'eux.

Les dragons bleus - Les très anciens enfants de Malygos sont parmi les experts les plus importants de la magie des arcanes. Certains, comme l'aventureux Kalecgos, se montrent amicaux envers le sorcier mortel et peuvent potentiellement faire d'excellents partenaires de recherche. Malheureusement, de récentes rumeurs provenant du Nord indiquent que certains dragons bleus sont devenus extrêmement hostiles aux autres magiciens. Les raisons de cette agressivité sont inconnues pour le moment.

Almanach du vieux sorcier : Les races chamaniques
Mes voyages m'ont permis de rencontrer de nombreuses sociétés dans tout Azeroth, dont plusieurs pratiquent le chamanisme. La plupart de ces peuples vivent en osmose avec la terre et fuient les sociétés plus avancées pour une existence beaucoup plus proche de la nature. - V.S.

Hurans - Le peu de hurans toujours présents en Kalimdor sont connus pour pratiquer la géomancie, une forme rudimentaire de chamanisme. Certains hurans pestiférés pratiquent cette forme de magie même dans la non-mort.

Gnolls - Les gnolls sont une race étrange. J'ai un jour réussi à me faire accepter d'un chef de clan des Carmines en faisant un petit tour, le genre de ceux qu'on apprend en primaire à Dalaran. Pendant une journée, il fut mon meilleur ami, jusqu'à ce qu'il oublie mon tour et qu'il lâche ses chasseurs sur moi. Bref, lorsqu'ils se laissent observer un tant soit peu, les gnolls montrent un certain intérêt pour le chamanisme élémentaire.

Centaures - Les femelles centaures ont tendance à utiliser une forme sombre et pervertie de chamanisme. En revanche, l'utilisation de la magie chez les mâles est beaucoup plus rare.

Varleus - Ce peuple ressemblant à des gloutons semble primitif au premier abord. Cependant, les chefs de leurs tribus sont souvent de très puissants chamans.

Oracles - Bien qu'ils soient les ennemis jurés des varleus, les oracles semblent être dotés d'un système social quasi identique. Les tâches basiques sont assignées aux guerriers, mais leurs chefs sont presque toujours de grands pratiquants du chamanisme.

Furbolgs - À notre époque, peu de furbolgs deviennent des chamans. Le chamanisme est plus commun parmi les tribus de furbolgs libres. De plus, certains furbolgs libres sont également capables de changer de forme, comme les druides ayant suivi un apprentissage.

Almanach du vieux sorcier : Peuples de la terre
Le chamanisme n'est pas la seule magie centrée sur la nature. Nombreuses sont les races simples d'esprit d'Azeroth à lancer des sorts puisant dans les énergies de la terre, mais qu'on ne peut relier au chamanisme. La source de leurs pouvoirs magiques est-elle la même que celle des chamans ? Voilà un constant sujet de discussion au sein de la citadelle Pourpre. - V.S.

Roharts - Les hommes-morses pratiquent une sorte de magie qui ressemble fortement au chamanisme en surface. Nos chercheurs n'ont pas encore découvert la source de la magie des roharts.

Kobolds - Ces créatures simplettes ne pratiquent qu'une magie terrestre basique. Mes exploits de jeunesse m'ont appris que certains d'entre eux maîtrisent les boules de feu, mais c'est à peu près tout.

Indomptables - Ces créatures à plumes sont connues sous plusieurs noms - séléniens, chouettes-ours et chouettides, pour n'en citer que quelques-uns. Ces géants placides disposent d'une énergie naturelle druidique similaire à celle des elfes de la nuit.

Harpies - Ces femmes-oiseaux, qui se caractérisent par leurs caquètements, sont capables d'utiliser la puissante magie élémentaire de la foudre. On sait très peu sur la source de leur pouvoir, car 1) elles attaquent à vue les intrus, 2) bien peu nombreux sont ceux qui discernent une quelconque signification dans leurs cris stridents, et 3) personne ne peut supporter l'odeur de leurs nids.

Murlocs - Pendant de nombreuses années, on a cru ces énigmatiques créatures capables uniquement de la magie la plus primitive. Ne vous laissez pas tromper par leurs visages apparemment dépourvus d'intelligence. Ces hommes-poissons sont parfaitement capables de lancer de puissants sorts de terre et d'eau, et ils sont plus nombreux de jour en jour.

Makruras - Cette race similaire au homard, bien que largement considérée comme primitive, a un don inné pour la magie de l'eau.

Almanach du vieux sorcier : Créatures non-magiques
La magie n'est pas pour tout le monde. Les bêtes non-intelligentes du monde ont survécu pendant des millénaires en comptant uniquement sur leur bon sens, comme nombre des races les plus simples. Quelques races, bien qu'avancées socialement, préfèrent tout simplement éviter la magie et privilégient d'autres activités. Il est d'une importance cruciale que le Kirin Tor comprenne comment ces races prospèrent sans aucune magie. - V.S.

Gobelins - Les gobelins ont tendance à se méfier de la magie et préfèrent se concentrer sur des projets technologiques. Contrairement à leurs homologues gnomes, ils n'ont pas la capacité de comprendre et apprécier les arcanes. Cela dit, certains d'entre eux ont associé leur technologie à la magie et obtenu des résultats intéressants.

Troggs - Ces créatures primitives sont tout simplement dépourvues de l'intelligence nécessaire à la magie.

Magnataures - Les énormes magnataures ont peu ou pas d'affinités avec la magie. Les lanceurs de sorts magnataures sont très rares, et ils suivent généralement la voie chamanique s'ils pratiquent un tant soit peu la magie. Cependant, je sais par ma propre expérience qu'ils n'abandonnent pas sans s'être battus, et leur cuir épais peut résister à plusieurs des éclairs de givre les plus puissants.

Vrykuls - Bien que ces demi-géants du Norfendre ne connaissent de nature très peu ou rien du tout à la magie, certains ont été formés à la nécromancie par le roi-liche. J'ai également entendu des rumeurs évoquant une certaine "magie runique", mais je n'ai pas encore eu l'occasion de me livrer à des recherches approfondies sur ce sujet fascinant.

_________________
A l'ombre de mon bouclier se cache mon cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Livre] L'Almanach du Vieux Sorcier.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Garde Cendrée :: Rempart du Néant (RP) :: Bibliothèque :: Documents historiques-
Sauter vers: