La Garde Cendrée

S'ils se tiennent derrière toi, offre leur ta protection.
S'ils se tiennent à tes côtés, offre leur ton respect.
S'ils se tiennent sur ta route, ne montre aucune pitié.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Livre] La Naissance du Roi-Liche.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Malwelch
Membre
Légionaire
Draenei Paladin
chevalier d'Argus
avatar

Messages : 194
Date d'inscription : 23/06/2016
Age : 45
Localisation : Quelques part en Azeorth

MessageSujet: [Livre] La Naissance du Roi-Liche.   Mar 28 Juin - 3:07

Ner'zhul et ses serviteurs entrèrent dans le Néant distordu, un plan éthéré qui reliait tous les mondes éparpillés dans la Ténèbre de l'Au-delà. Malheureusement, Kil'jaeden et ses serviteurs démoniaques les attendaient. Kil'jaeden, qui avait juré de se venger de Ner'zhul et de sa fière indépendance, déchiqueta le vieux chaman morceau par morceau.

Kil'jaeden garda l'esprit du chaman vivant et intact, pour que Ner'zhul éprouve jusqu'au bout la douleur physique de son démembrement. Ner'zhul implora le démon de libérer son esprit et de lui procurer la paix de la mort, mais le démon répliqua que le Pacte de sang qu'ils avaient conclu il y a longtemps n'était pas abrogé. Il avait l'intention d'utiliser encore son pion dans l'avenir.

L'incapacité des orcs à conquérir le monde pour le compte de la Légion ardente força Kil'jaeden à créer une nouvelle armée pour jeter le chaos dans les royaumes d'Azeroth. Cette nouvelle armée ne devait pas être l'objet des mêmes rivalités mesquines dont la Horde avait souffert. Il lui faudrait être sans merci et focalisée sur sa mission. Cette fois, Kil'jaeden ne pouvait se permettre d'échouer.

Tout en maintenant Ner'zhul dans l'état douloureux d'esprit immobile et sans repos, Kil'jaeden lui donna une dernière chance de servir la Légion pour échapper aux tourments éternels. Une fois encore, égoïste, Ner'zhul accepta la proposition du démon. L'esprit de Ner'zhul fut insufflé à un bloc taillé dans la glace dure comme du diamant que l'on trouve aux confins du Néant distordu.

Enchâssé dans son carcan glacial, Ner'zhul sentit sa conscience se développer et s'étendre comme jamais. Entouré par les pouvoirs chaotiques du démon, Ner'zhul devint une créature spectrale d'un pouvoir incommensurable. A cette époque, les orcs tels que Ner'zhul les avait connus étaient dispersés pour toujours. Le roi-liche était né.

Les fidèles chevaliers de la mort et les démonistes de Ner'zhul furent également transformés par les énergies chaotiques du démon. Les lanceurs de sort maudits furent décomposés et recréés sous forme de liches squelettiques. Les démons s'étaient assurés que même dans la mort, les serviteurs de Ner'zhul le serviraient sans poser de question.

Lorsque l'heure fut venue, Kil'jaeden expliqua patiemment la mission pour laquelle il avait créé le roi-liche : Ner'zhul allait devoir répandre une peste de mort et de terreur à travers Azeroth pour y faire disparaître à jamais la civilisation humaine. Tous ceux qui mourraient se joindraient à l'armée des morts-vivants... et leur esprit serait soumis à la volonté de fer de Ner'zhul, à jamais.

Kil'jaeden promit que si Ner'zhul accomplissait cette abjecte mission de destruction de l'humanité, il serait libéré de la malédiction et recevrait un nouveau corps sain dans lequel habiter.

Ner'zhul ne protesta pas et semblait désireux de bien remplir son rôle, mais Kil'jaeden restait sceptique quant à sa loyauté. Il garda le roi-liche loin de tout corps, enfermé dans sa gangue de cristal, pour s'assurer de sa docilité à court terme, mais le démon savait qu'il lui fallait garder un oeil vigilant sur le roi-liche. Pour ce faire, Kil'jaeden appela l'élite de ses gardes démoniaques, les seigneurs de l'effroi vampiriques, à surveiller Ner'zhul et à s'assurer qu'il remplissait sa terrible mission.

Tichondrius, le plus puissant et le plus avisé des seigneurs de l'effroi, releva le gant, fasciné par la brutalité de la peste et par le pouvoir du roi-liche à accomplir un vrai génocide.

_________________
A l'ombre de mon bouclier se cache mon cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Livre] La Naissance du Roi-Liche.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Garde Cendrée :: Rempart du Néant (RP) :: Bibliothèque :: Documents historiques-
Sauter vers: