La Garde Cendrée

S'ils se tiennent derrière toi, offre leur ta protection.
S'ils se tiennent à tes côtés, offre leur ton respect.
S'ils se tiennent sur ta route, ne montre aucune pitié.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Livre ] La Guerre des Trois Clans.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Malwelch
Membre
Légionaire
Draenei Paladin
chevalier d'Argus
avatar

Messages : 194
Date d'inscription : 23/06/2016
Age : 45
Localisation : Quelques part en Azeorth

MessageSujet: [Livre ] La Guerre des Trois Clans.   Mar 28 Juin - 3:06

Les nains de Forgefer vivaient en paix depuis de longs siècles mais leur société devint trop vaste pour leurs cités montagnardes. Le puissant haut-roi Modimus Courbenclume régnait sur tous les nains avec justice et sagesse, mais trois puissantes factions s'étaient déclarées dans leur société.

Le clan Barbe-de-bronze, dirigé par le thane Madoran Barbe-de-bronze, avait des liens solides avec le haut-roi et ses membres se considéraient comme les défenseurs traditionnels de Forgefer. Le clan Marteau-hardi, dirigé par Khardros Marteau-hardi, habitait les collines et les rochers escarpés autour de la montagne et cherchait à prendre le contrôle de la ville.

La troisième faction, le clan Sombrefer, était dirigé par le sorcier Thaurissan. Les Sombrefer se cachaient dans les plus obscures profondeurs de la montagne et complotaient contre leurs cousins Barbe-de-bronze et Marteau-hardi.

Pendant quelque temps, les trois factions maintinrent une paix fragile, mais des tensions éclatèrent lorsque le haut-roi Courbenclume mourut de vieillesse. Les trois principaux clans entrèrent en conflit pour le contrôle de Forgefer. La guerre civile des nains fit rage durant des années sous la terre. Finalement, le clan Barbe-de-bronze, qui disposait de la plus grosse armée, bannit les Sombrefer et les Marteaux-hardis des profondeurs de la montagne.

Khardros et ses guerriers Marteaux-hardis partirent vers le nord à travers les barrières de Dun Algaz, et fondèrent leur propre royaume sur le lointain pic de Grim Batol. Là, les Marteaux-hardis rebâtirent leurs réserves de trésors. Thaurissan et les Sombrefer ne réussirent pas aussi bien. Humiliés et rendus furieux par leur défaite, ils jurèrent de se venger de Forgefer. Menant son peuple vers le sud, Thaurissan fonda une ville (à laquelle il donna son nom) dans les magnifiques montagnes Carmines.

Ni le temps ni la prospérité ne purent calmer la rancoeur des Sombrefer envers leurs cousins. Thaurissan et sa sorcière de femme, Modgud, lancèrent une attaque sur deux fronts contre Forgefer et Grim Batol. Les Sombrefer avaient l'intention de s'emparer de Khaz Modan.

Les armées des Sombrefer se lancèrent à l'assaut des forteresses de leurs cousins et furent près de prendre les deux royaumes. Mais Madoran Barbe-de-bronze offrit à son clan une victoire décisive sur l'armée de Thaurissan. Thaurissan et ses serviteurs regagnèrent la sûreté de leur cité, tandis qu'à Grim Batol, l'armée de Modgud ne connaissait pas un meilleur sort contre Khardros et ses guerriers Marteaux-hardis.

En affrontant les guerriers ennemis, Modgud utilisa ses pouvoirs pour frapper leur coeur de terreur. Les ombres s'ébranlaient à son commandement et de sombres créatures rampaient depuis les profondeurs de la terre pour traquer les Marteaux-hardis dans leurs propres murs. Finalement, Modgud franchit les portes et mit le siège devant la forteresse elle-même. Les Marteaux-hardis combattirent désespérément, et Khardros se joignit aux combattants pour tuer la reine sorcière.

Leur reine morte, les Sombrefer fuirent devant la fureur des Marteaux-hardis. Ils se précipitèrent au sud, vers la forteresse de leur roi, mais tombèrent sur les armées de Forgefer, qui se portaient au secours de Grim Batol. Ecrasées dans l'étau des deux armées, les dernières forces des Sombrefer furent anéanties.

Les armées combinées de Forgefer et de Grim Batol se tournèrent vers le sud, décidées à détruire Thaurissan et ses Sombrefer une fois pour toutes. Ils avaient à peine eu le temps de se mettre en route quand dans sa colère Thaurissan lança un sort digne d'un cataclysme. Cherchant à invoquer un serviteur surnaturel qui lui donnerait la victoire, Thaurissan réveilla les anciennes puissances qui sommeillaient dans les profondeurs du monde. La créature qui apparut était plus terrible que le pire cauchemar du renégat.

Ragnaros le seigneur des flammes, maître immortel des élémentaires du feu, avait été banni par les Titans à l'aube du monde. Libéré par l'appel de Thaurissan, Ragnaros réapparut à la surface du globe. Sa renaissance apocalyptique dans Azeroth fissura les montagnes Carmines et fit surgir un volcan ardent au centre de la région dévastée.

Le volcan, connu sous le nom de mont Rochenoire, était flanqué par la gorge des Vents brûlants au nord et par les Steppes ardentes au sud. Thaurissan fut tué par les forces qu'il avait déchaînées et ses frères survivants furent réduits en esclavage par Ragnaros et ses élémentaires. Ils résident désormais dans les profondeurs de Rochenoire.

Observant le désastre horrible et les incendies qui se répandaient dans les montagnes du sud, le roi Madoran et le roi Khardros arrêtèrent leurs armées et revinrent vers leurs royaumes respectifs. Ils ne voulaient pas affronter la colère de Ragnaros.

Les Barbes-de-bronze revinrent à Forgefer et rebâtirent leur glorieuse cité. Les Marteaux-hardis s'en retournèrent vers Grim Batol. Cependant, la mort de Modgud avait laissé une souillure maléfique dans la forteresse de la montagne et les Marteaux-hardis découvrirent qu'ils ne pouvaient plus l'habiter.

Leurs cœurs étaient amers d'avoir perdu leur foyer. Le roi Barbe-de-bronze offrit aux Marteaux-hardis un endroit où vivre à l'intérieur des frontières de Forgefer, mais les Marteaux-hardis refusèrent fermement. Khardros mena son peuple vers le nord, en direction de Lordaeron. Ils s'installèrent dans les forêts luxuriantes des Hinterlands, et bâtirent la ville de Nid-de-l'Aigle, où les Marteaux-hardis se rapprochèrent de la nature et établirent des liens avec les puissants griffons de la région.

Cherchant à conserver des relations et à commercer avec leurs cousins, les nains de Forgefer construisirent un pont à deux grandes arches, le Thandol, pour relier Khaz Modan et Lordaeron. Enrichis par le commerce mutuel, les deux royaumes prospérèrent. Après la mort de Madoran et de Khardros, leurs fils commandèrent de concert deux grandes statues en l'honneur de leurs pères.

Les deux statues montaient la garde sur la passe menant au sud, qui était devenu une terre volcanique à l'éveil de Ragnaros. Elles servaient d'avertissement à quiconque voudrait attaquer les royaumes des nains et rappelaient le prix que les Sombrefer avaient payé pour leurs crimes.

Les deux royaumes restèrent proches pendant des années, mais les Marteaux-hardis avaient beaucoup changé devant les horreurs survenues à Grim Batol. Ils choisirent de vivre à la surface, au Nid-de-l'Aigle, au lieu de se creuser un vaste royaume dans la montagne. Les différences de mœurs entre les deux derniers clans des nains finirent par les séparer.

_________________
A l'ombre de mon bouclier se cache mon cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Livre ] La Guerre des Trois Clans.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Garde Cendrée :: Rempart du Néant (RP) :: Bibliothèque :: Documents historiques-
Sauter vers: